L'épargne logement : le Compte Epargne Logement (CEL) et le Plan Epargne Logement (PEL)

L'épargne logement permet de se constituer, dans un premier temps, un apport personnel tout en bénéficiant, dans un second temps, d'un prêt à taux avantageux pour concrétiser un projet immobilier. Au terme d'une durée minimale d'épargne qui varie selon le placement choisi, Compte Epargne Logement (CEL) ou Plan Epargne Logement (PEL), il est possible de bénéficier d'un prêt dont le montant dépendra des sommes épargnées à un taux déterminé. Les sommes versées rapportent des intérêts exonérés d'impôt sur le revenu.

Astuce : Il est possible détenir à la fois un compte épargne logement et un plan épargne logement dans le même établissement, et de rassembler les sommes pour une même opération.

L'épargne logement se déroule en deux phases

  • la période d'épargne : chacun des membres d'une famille, parents et enfants, même mineurs, peut être titulaire d'un compte épargne logement ou d'un plan épargne logement, et les intérêts se cumulent, calculés en fonction des sommes placées ;
  • la période de crédit : le montant du prêt accordé est déterminé en fonction de l'épargne constituée et de la durée du prêt, et il ne peut dépasser un plafond différent suivant le placement choisi.

Astuce : Compte-tenu du montant maximum de prêt accordé (23 000 euros depuis 1er janvier 2002), le compte épargne logement est plus adapté au financement de travaux ou de grosses réparations. Le prêt accordé suite au plan épargne logement (92 000 €) peut aider à financer un projet immobilier plus important comme l'achat d'un bien ancien ou la construction d'une maison.